La renaissance des stylos plume

Dans les années 1980, l’écriture avec un stylo plume a subi un renouveau. Pas nécessairement utilisé tous les jours, cependant, il fut utilisé à nouveau pour écrire des lettres personnelles, pour des signatures ou comme un symbole de statut. Ce changement a été ressenti pour certains modèles. Les stylos plume sont devenus plus élaborés dans leur équipement et des séries spéciales sont créées. Le produit du quotidien devint alors un objet de collection.

En 1979, avec le “Signum”, un stylo plume spécialement fait pour les adultes fut présenté pour la première fois. C'est seulement en 1982, quand le "Souverain M400" fut lancé, qui était un renouvellement du stylo plume 400, Pelikan renoua avec  les honneurs de son précédent succès. De l’extérieur, les  2 stylos plume étaient identiques. Seuls la recharge d’encre et le mécanisme sont lègerement différents.

Prenant en compte la tendance contemporaine, Pelikan proposait de temps à autre une série de stylos aux designs modernes avec un système de recharge à cartouche, sauf le classique Souverain qui conservait son mécanisme de piston.

Puis, le “Signum” fut suivi par le modèle “New Classics” en 1992, 1997 révèla le “Celebry” ", 2004 l’ “Epoch” et 2007 le "Ductus".

En 1993, avec le lancement du modèle “Blue Ocean”, Pelikan commença la fabrication d’éditions limitées avec un design extraordinaire pour les collectionneurs et les amateurs d'instruments d’écriture haut de gamme. Ces éditions spéciales furent récompensées plusieurs fois. Au début du 21ème siècle, les séries d’éditions limitées furent dédiées à des thèmes spécifiques comme "les Sept Merveilles du monde" et "les Grandes Etapes de notre civilisations".

D'un prix un peu inférieur, tout en visant les mêmes cibles, la série d'éditions spéciales ayant pour thème "Les villes" débuta en 2002 avec "Berlin" et "Stockholm". Comme les éditions limitées, les éditions spéciales sont produites pour une courte durée, mais sans limitation sur le nombre d'exemplaire. La plus récente série d'éditions spéciales lancée par Pelikan célébraient le thème "Les beautés de la Nature".

 

En 1996, avec le “Level”, Pelikan essaya de lancer un stylo plume qui serait caractérisé par une capacité d’encre trois fois plus élevée que sur les stylos plume. Cependant, le stylo doit être rempli en utilisant une bouteille d’encre spéciale et d’une façon inhabituelle: il n’est pas rempli par la plume mais par l’extrémité arrière à l’aide d’un bouton, un peu comme les briquets à gaz. Les consommateurs n’étaient pas prêts à s'y adapter, Pelikan cessa donc sa production.

En 1997, l’ensemble des stylos plume traditionnels fut modifié. Le haut des capuchons reçu une nouvelle forme, le modèle 400 fut équipé d’un anneau décoratif sur le bouton du stylo bille et deux de plus sur le capuchon. Le modèle 600 devint un peu plus long.

En 2007, la gamme des stylos plume atteint son apogée avec le modèle "Majesty". Le corps rainuré en argent sterling rappelle le réservoir à encre rayé connu des modèles 300 à 1000. La tradition séculaire de la marque est représentée par une caractéristique spéciale sur le capuchon : l’anneau décoratif représente la frise historique créée en 1906 sur le mur de façade de l'usine Pelikan ; elle s'y trouve toujours.

Pour célébrer de son 170ème anniversaire en 2008, Pelikan lança le modèle “Majesty Anniversary” incluant 3 diamants incrustés dans le nid (sur le capuchon) ; Cette édition fut limitée à 170 exemplaires qui furent vendus immédiatement. 

En 2010, Pelikan lança sa collection d'encres "Edelstein Ink Collection".Grâce à un ingrédient spécial, cette encre, qui est toujours produite dans les usines près de Hanovre, procure un confort d'écriture plaisant et doux ; leurs flacons de haute qualité en font un objet de décoration sur tous les bureaux.